Logiciel ÉPICENTRE
calcul au vent, calcul sismique 
des bâtiments contreventés par des voiles 
 
Ferraillage des voiles : armatures de flexion
Détermination des 44 (!) chargements élémentaires de dimensionnement d'une section simple
Chargements élémentaires de dimensionnement de la section
Le diagramme de Newmark étant sans signe (valeurs issues de combinaisons quadratiques), il faut aussi considérer les 11 diagrammes linéaires "de signe inverse" des précédents, obtenus en inversant les signes issus des calculs réalisés sur le diagramme de Newmark "positif".
Il faut également combiner ces diagrammes de contraintes linéaires enveloppant le diagramme de Newmark avec les deux scénarios de descente de charges (P+Qt et P+Qr) et avec la contrainte due à la composante sismique verticale affectée d'un coefficient de 0.3 (article 6.623 des PS 92).
Si nous notons (Mi, Ni) les sollicitations résultantes calculées par ÉPICENTRE au niveau de la section à partir du ième diagramme linéaire de contraintes enveloppant le diagramme de Newmark, le dimensionnement du ferraillage se fera donc sur la base des sollicitations suivantes (écrites sous forme symbolique, V représentant la valeur positive de la contrainte uniforme due à la composante sismique verticale) :
+ (Mi, Ni) + P + Qt + 0.3
+ (Mi, Ni) + P + Qr - 0.3 V
- (Mi, Ni) + P + Qt + 0.3 V
- (Mi, Ni) + P + Qr - 0.3 V

Dans la suite du chapitre, ces diverses sollicitations seront appelées "chargements élémentaires de dimensionnement" de la section.

Remarquons que la section va être dimensionnée à partir de 4 x 11 = 44 chargements élémentaires de dimensionnement, c'est à dire 44 dimensionnements BAEL, 44 vérifications DTU 23.1, etc.