Logiciel ÉPICENTRE
calcul au vent, calcul sismique 
des bâtiments contreventés par des voiles 
 
Logiciel ÉPICENTRE : domaine d'utilisation
Quels types de bâtiments peut-on calculer ?
ÉPICENTRE est conçu pour traiter les systèmes de contreventement tridimensionnels irréguliers constitués de voiles (murs en béton armé) reliés par des linteaux.
Modélisation des bâtiments
Le logiciel permet de décrire sans difficultés les irrégularités de la plupart des bâtiments courants.
Bétons
Vous pouvez introduire plusieurs bétons de caractéristiques différentes dans un même projet.

Voiles (généralités)
Les voiles sont des murs pleins en béton ou en maçonnerie porteuse.
Ils ont deux fonctions bien distinctes :
une fonction obligatoire : faire descendre des charges verticales vers les fondations (ils sont au minimum porteurs d'eux-mêmes)
une fonction facultative : participer au système de contreventement du bâtiment (résistance aux efforts horizontaux de vent ou de séisme)
La deuxième fonction est facultative car certaines sections de voiles (ou certaines portions de sections de voiles) peuvent être volontairement écartées dans le calcul de contreventement : Épicentre permet de " désactiver pour le contreventement " des sections de voiles ou des portions de sections de voiles, qui resteront cependant pleinement prises en compte dans le calcul de descente de charges.

Voiles (description)
La description des voiles obéit aux principes suivants :
la disposition en plan des voiles est quelconque.
les voiles peuvent changer de section au niveau des planchers et peuvent disparaître à certains étages.
chaque section transversale de voile est composée de panneaux successifs d'épaisseur constante, éventuellement assemblés en une ou plusieurs branches ouvertes (sections en I, E, U L, T, etc.) .Chaque panneau de la section peut avoir sa propre épaisseur.
en cas de changement de section transversale d'un voile, le calcul des efforts et des contraintes au droit du changement de section est mené à partir de la "section interface" du voile, c'est à dire la partie commune aux deux sections inférieure et supérieure situées de part et d'autre de la discontinuité.

Conditions de fondation des voiles
les voiles sont fondés rigidement (encastrement parfait), élastiquement ou sur pieux (voir ci-dessous).
des dénivellations verticales peuvent être imposées aux fondation (tassements différentiels).

Appuis entre voiles superposés
Épicentre détecte automatiquement et prend en compte les appuis entre voiles :
appuis ponctuels (points de contact entre panneaux superposés non colinéaires).
appuis linéaires (portion linéaire commune à deux panneaux superposés colinéaires).

Poteaux supports de voiles
Il est possible d'introduire des poteaux supports de voiles :
en pied de bâtiment (la base de ces poteaux repose sur le sol de fondation) : poteaux sous voiles en rez-de-chaussée ou en parking.
en étage : les poteaux sont intercalés entre deux sections de voiles superposées (transparences).
Ces poteaux supports de voiles seront pris en compte dans les calculs de contreventement, sauf si ils portent des parties de voiles désactivées pour le contreventement.
La hauteur de ces poteaux est de une ou plusieurs hauteurs d'étages.

Linteaux, allèges
des poutre horizontales peuvent relier deux voiles voisins ou deux bords d'un même voile (cages d'ascenseur par exemple).
Épicentre prend en compte l'effet résistant de ces poutres dans le calcul de contreventement du bâtiment.

Poutres de reprise
Les poutres de reprise ont deux fonctions distinctes :
elles jouent dans le système de contreventement un rôle résistant analogue à celui des linteaux et des allèges.
elles portent des voiles et participent donc à la descente de charges.
Épicentre permet de prendre en compte ces deux fonctions.

Pieux

des pieux (isolés ou en massifs) peuvent être placés sous les voiles ou les poteaux en pied de bâtiment.
ces pieux ne reprennent pas d'efforts horizontaux, mais équilibrent en compression-traction les efforts d'encastrement des voiles et des poteaux.

Planchers
La description des planchers sert pour la descente de charges et le calcul des caractéristiques massiques des étages :
outil semi-automatique pour le découpage des planchers en dalles élémentaires, avec choix des sens de portées et des angles des lignes de rupture, affectation des charges surfaciques, des coefficients de masse partielle, des coefficients de dégression des surcharges, des majorations de réactions d'appui (dalles continues), etc.
détermination automatique du réseau de poutres porteuses associées au plancher (le choix des poutres portées / porteuses au droit des nœuds de poutres éventuels est fait par l'utilisateur).
gestion semi-automatique des appuis des poutres, poteaux et voiles en débord sur les voiles porteurs.
possibilité de décrire des voiles portés par des poutres et/ou des planchers (les voiles peuvent également être suspendus et remonter des charges de plancher vers les niveaux supérieurs).