Logiciel ÉPICENTRE
calcul au vent, calcul sismique 
des bâtiments contreventés par des voiles 
 
Contreventement par voiles : introduction
Éléments structuraux concernés, définitions et vocabulaire
Les voiles
Ce sont des murs en béton banché, généralement peu armés.
Vus en plan, les murs en béton ont la plupart du temps une géométrie basée sur des assemblages de panneaux rectilignes. Par exemple, un mur en forme de L (en plan) est constitué de deux panneaux rectilignes solidaires au niveau de l'arête du L. Dans la pratique, ces panneaux travaillent ensemble, de façon monolithique (comme les deux ailes d'une cornière métallique en L).
On appellera "voile", non pas chaque panneau, mais chaque ensemble monolithique de panneaux.
Généralement, un voile est fondé en pied de bâtiment et monte verticalement dans le bâtiment, avec éventuellement des changements de section à certains niveaux : c'est toute cette structure verticale que nous appellerons "voile".
Les planchers d'étage
En pratique, on considère que les planchers d'étage sont infiniment souples perpendiculairement à leur plan et infiniment raides dans leur plan : ils se comportent donc comme des diaphragmes indéformables.
Cette hypothèse se justifie du fait de l'ordre de grandeur relatif des inerties des voiles par rapport à celles des planchers, parallèlement ou perpendiculairement à leur plan.
Les linteaux
Un linteau est une poutre horizontale reliant deux murs voisins et généralement située dans leur plan.
L'exemple le plus courant est celui de linteaux répétés à chaque étage au-dessus d'ouvertures superposées (portes ou fenêtres).
Notons que des linteaux peuvent aussi relier deux bords d'un même voile (par exemple les linteaux d'une cage d'ascenseur en forme de U).
Les linteaux sont encastrés à leurs extrémités sur les bords des deux voiles d'appui.
De ce fait, ils peuvent jouer un rôle résistant non négligeable dans le fonctionnement en contreventement des bâtiments (nous verrons plus loin comment) : c'est pourquoi on parle souvent de systèmes de contreventement "voiles + linteaux".
Les files de linteaux
Une file de linteaux est un ensemble de linteaux se succédant régulièrement d'étage en étage, les uns au-dessus des autres.
Une file de linteaux va donc relier deux voiles voisins, ou deux bords d'un même voile. Elle peut éventuellement ne régner que sur une partie des étages (elle ne sera pas représentée au-dessus et au-dessous).
Cette notion de file de linteaux a pour but essentiel de simplifier la mise en données.
Les poteaux supports de voiles
Il arrive que des voiles s'appuient sur des poteaux (poteaux en RDC, transparences en étage).
Ces poteaux vont ainsi reprendre en compression-traction les efforts axiaux et les moments transmis par les voiles.
Les appuis entre voiles
Il arrive aussi que des voiles s'appuient les uns sur les autres : par exemple, une partie en encorbellement de l'un des voiles repose sur une partie en débord de l'autre voile.