Logiciel ÉPICENTRE
calcul au vent, calcul sismique 
des bâtiments contreventés par des voiles 
 
Contreventement par voiles : flexion d'ensemble
Action résistante des linteaux, effort axial résultant dans les voiles
Action résistante des linteaux
Considérons deux voiles plans alignés reliés par un linteau à un certain étage et mis en flexion par une action horizontale de vent ou de séisme.
Nous avons vu dans la rubrique précédente que les déformées des deux voiles (parallèlement à leur plan) sont identiques : les bords des deux voiles au droit du linteaux restent donc parallèles entre eux malgré leur inclinaison.
Le linteau est de ce fait déformé comme indiqué dans le schéma ci-dessous :
La déformée du linteau est symétrique, avec un point d'inflexion à mi-portée.
Cette déformée génère dans le linteau un effort tranchant T et deux moments d'encastrements de signes opposés au droit des appuis (si l est la porté du linteau, les moments d'encastrement sont égaux en valeur à 0,5 T x l).
Effort axial résultant dans les voiles
Le linteau exerce un effort vertical ascendant sur l'un de ses voiles d'appui, descendant sur l'autre.
Les voiles d'un bâtiment bordés par des linteaux et mis en flexion par des actions de vent ou de séisme sont donc soumis à un effort vertical axial additionnel du à l'action résistante des linteaux adjacents.
Les voiles non bordés par des linteaux fonctionneront en flexion simple, sans effort axial.