Logiciel ÉPICENTRE
calcul au vent, calcul sismique 
des bâtiments contreventés par des voiles 
 
Espace utilisateurs : les réponses à vos questions
Calcul : comment savoir si suffisamment de modes ont été pris en compte dans l'analyse modale précédant un calcul sismique ?
Les trois grandes familles de modes propres
On peut généralement classer grossièrement les modes propres de vibration horizontaux en trois catégories, d'après "l'allure" de leur déformée : d'une part les modes de vibration à torsion prépondérante et d'autre part deux familles de modes de vibration à flexion prépondérante, orientées selon deux directions quasi-orthogonales.
Cela fait donc trois catégories de modes propres.
Comment repérer ces trois familles de modes propres dans les tableaux de résultats
Deux tableaux de résultats de la section Récapitulation de l'analyse modale permettent de repérer facilement ces trois catégories de modes propres :
le tableau récapitulatif des masses modales des modes calculés : pour chaque mode, le pourcentage de masses modales selon OX, OY et le pourcentage de moment d'inertie modale permettent de situer les modes entre eux.
le tableau des facteurs de direction modale caractérise chaque mode de manière très claire (voir les explications dans la section correspondante de la section théorie et pratique)
Nombre souhaitable de modes propres par catégorie
L'idéal est d'avoir au moins 3 modes par catégorie, ce qui conduit à 9 modes propres en tout.
C'est impossible pour les bâtiments de moins de trois étages (rappelons que le nombre de modes propres total est égal à trois fois le nombre d'étages, puisqu'il y a trois degrés de liberté par plancher d'étage). Pour ces bâtiments, il est souhaitable d'avoir au moins le mode fondamental pour chaque catégorie de modes.
Attention à la fréquence de coupure !
Les bâtiments très raides ont des périodes de modes propres très courtes : la fréquence de coupure de 33 Hz aura souvent pour effet de limiter drastiquement le nombre de modes calculés lors de l'analyse modale.
A la limite, aucun mode ne sera retenu (tous ayant une fréquence supérieure à 33 Hz).
Ce n'est pas génant pour la validité du calcul, puisque le mode résiduel prendra le relais et générera seul les chargements de calcul.
Mais sachez comprendre pourquoi, si vous n'avez aucun mode propre dans vos tableaux !

La section théorie et pratique du site donne des explications très utiles sur les différentes notions évoquées dans cette page...